Les Jardins de Priape cuisinent

20 décembre 2014

Biscuits aux épices de Noël sans gluten ni produits laitiers

En cette fin d'année 2014, je fabrique tellement de chocolats que j'en arrive à être écoeurée! Je lèche les cuillères, je goûte, ..... Et pourtant, j'adore le chocolat!! En attendant de vous montrer mes réalisations (certains des destinataires de ces douceurs suivent ce blog alors si je veux garder la surprise, il me faut rester discrète!!), je partage avec vous cette délicieuse recette de biscuits aux épices de Noël (ou au bon goût de pain d'épices). Les fournées ont disparu à une rapidité incroyable!! Vous pouvez les faire plus cuire si vous les aimez croquants ou moins si vous les souhaitez moelleux. C'est selon!

Ce qu'il vous faut pour 250 biscuits environ:
1kg de farine de riz complet
300g de ghee
8 cuillères à soupe de mélange d'épices pour pain d'épices
1 cuillère à soupe de bicarbonate
400g de sucre rapadura
3 oeufs
220g de miel d'acacia

Vous préchauffez le four à 180°.

Vous mettez la moitié de la farine et le ghee dans le bol d’un mixeur et mixez avec la feuille jusqu’à l’obtention d’une texture sablée. Vous ajoutez le reste de la farine, les épices, le bicarbonate de soude et une pincée de sel. Vous mélangez tout en versant le sucre. Vous ajoutez les oeufs et le miel et vous mélangez. Vous agglomérez la pâte avec vos mains.

Vous étalez la pâte sur une feuille de papier cuisson ou en silicone et vous formez des figures à l'emporte-pièce. Vous pouvez aussi étalez la pâte et la faire cuire entière. Vous découperez alors des carrés quelques minutes après la sortie du four (c'est plus rapide!).

Vous enfournez pendant 15mn environ.

DSC_2522

 

Posté par moussetic à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


30 novembre 2014

Tarte aux pommes et aux noix sans gluten ni produits laitiers

J'adore chaque saison pour ce qu'elle apporte: l'automne les couleurs vives, l'hiver le repos, le printemps le renouveau, l'été l'insouciance. Alors j'en accepte aussi les moins bons côtés comme la boue qui colle aux bottes et aux chaussures en cette saison! Voici maintenant 4 ans 1/2 que j'ai quitté Paris pour la campagne. La première année, c'est la boue en permanence collée aux chaussures qui me dérangeait le plus. Puis j'ai appris à vivre avec: j'ai acheté des chaussures marron aux semelles foncées. Quelle capacité d'adaptation, n'est-ce pas?!!!.....  Pour la voiture, je n'ai pas encore trouvé la solution: elle est toujours sale à l'intérieur et à l'extérieur. Cela dérange plus les enfants que moi. D'ailleurs, ils se sont déjà proposés pour la corvée de lavage. Puis ils ont compris ...... que ça ne servait à rien: la voiture ne peut pas rester propre plus de 12h ici! Alors pourquoi se casser la tête, hein?

Ce matin, le brouillard a décidé de s'incruster dans notre campagne. La température a chuté depuis quelques jours et il fait bon rentrer se réchauffer au coin du poêle à bois! Mais quand, en plus, une bonne tarte aux pommes et aux noix nous y attend....! C'est le paradis! Vous avez déjà testé l'association pommes et noix? Si vous l'avez déjà goûtée, alors vous savez que je dis vrai. Sinon, n'attendez plus! Pour commencer, le mieux est de casser quelques noix et de croquer un morceau de pomme en alternant avec des cerneaux de noix. C'est tout simplement délicieux! Ensuite, je vous engage à réaliser cette fantastique tarte aux pommes dans laquelle la noix se cache dans la pâte!

Ce qu'il vous faut pour 6 personnes:
1kg de pommes à compote (boscoop, melrose, ...)
500g de pommes fermes (reine de reinette, ...)
170g d'amandes
80g de cerneaux de noix
1 oeuf
4 cuillères à soupe d'eau
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
2 cuillères à soupe de sirop d'érable
vanille et cannelle en poudre

Vous épluchez et coupez les pommes à compote. Vous les faîtes cuire à l'étouffée avec un filet d'eau pendant une quinzaine de minutes. Vous les mettez de côté.
Vous préchauffez le four à 180°. Vous mixez les amandes avec les noix. Vous ajoutez l'oeuf et l'eau et vous mixez à nouveau. Vous ajoutez l'huile et le sirop d'érable et vous mixez. Vous étalez la pâte avec vos mains directement dans le moule à tarte huilé. Vous faîtes cuire la pâte à blanc pendant 5mn.
Si vous avez un coupe-pommes, vous vous en servez pour réaliser les tranches de pomme. Sinon, vous épluchez les pommes et les coupez en lamelles.
Vous étalez une bonne couche de compote sur la pâte. Vous disposez les lamelles de pomme sur la compote de façon serrée afin de faire une tarte très gourmande en pommes! Vous saupoudrez de cannelle et de vanille. Vous enfournez pour une quarantaine de minutes.

Profitez-en pour aller faire un tour dehors. Quand vous rentrerez, la bonne odeur qui envahira la maison sera une délicieuse récompense!
Il restera de la compote que vous pourrez déguster dans les trois jours en la conservant que réfrigérateur.

DSC_2505

 

Posté par moussetic à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2014

Gratin façon dauphinois de butternut et céleri rave sans gluten ni produits laitiers

Je dois vous avouer que le céleri rave n'est pas vraiment un légume que j'apprécie! Son goût est un peu trop fort pour moi alors pour arriver à en avaler, il faut qu'il soit bien caché! Dans cette recette, il est coupé très finement à la mandoline et il est associé à la courge butternut. Et alors miracle: il passe tout seul!! Cela fait même deux fois que je réalise cette recette. Si ça ce n'est pas une preuve! Je dédie donc tout particulièrement cette recette à toute personne qui comme moi ne raffole pas du céleri!! Mais vous qui l'aimez, qui l'adorez, ne passez pas votre chemin: je crois que cette recette est aussi pour vous!!!!

Ce qu'il vous faut pour 6 personnes:
1/2 courge butternut
1 petit céleri rave
40cl de crème de riz
2 échalotes émincées
muscade, sel, poivre

Vous épluchez la courge et le céleri. Dans un plat à gratin, vous tranchez une partie de la courge à la mandoline de façon à réaliser une première couche. Vous superposez une couche de céleri tranché également à la mandoline. Vous saupoudrez d'un peu d'échalotes émincées, vous salez, poivrez et saupoudrez d'un peu de noix de muscade. Vous recommencez les couches de butternut et de céleri puis d'échalotes, sel, poivre et muscade jusqu'à épuisement de la courge et du céleri.
Vous versez ensuite 30 à 40cl de crème de riz de façon à ce que la totalité de la surface soit recouverte de crème (ça évitera aux légumes de brûler et de se dessécher). Vous enfournez à four préchauffé à 180° pendant environ 50 mn.

DSC_2449

Posté par moussetic à 18:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

11 novembre 2014

Sachertorte, gâteau à étage autrichien sans gluten ni produits laitiers

Vous ne le savez sans doute pas encore mais j'ai vécu quelques années en Allemagne. L'allemand fut ma première langue étrangère au collège. J'ai toujours adoré les gâteaux à étages que l'on déguste à 16h avec du café dans les familles allemandes. Point de dessert pour terminer les repas allemands. Les douceurs se mangent en dehors des repas principaux. Les familles chez lesquelles j'ai eu le bonheur d'habiter adolescente savaient à quel point j'appréciais les Forêt Noire et chaque fois que j'y retournais me faisaient le plaisir d'en préparer une. Alors que j'avais 15 ans, nous étions allés passer quelques semaines de vacances avec mes parents en Autriche. C'est là que j'ai découvert la Sachertorte: un gâteau au chocolat alternant avec des couches de confiture d'abricot, le tout recouvert d'un glaçage au chocolat. En clin d'oeil à Mamounette qui adoooooooooore les gâteaux allemands (et tous les gâteaux d'ailleurs!!!), j'ai réalisé cette version sans gluten ni produits laitiers pour son anniversaire (même si c'était avec quelques semaines de retard.......). Un vrai délice! Comme quoi, sans gluten ni produit laitier, on peut aussi se régaler!!

Ce qu'il vous faut pour 12 personnes:
Gâteau chocolat - amandes:
200g de pâte d’amande
70g + 60g de sucre de canne
5 jaunes d’œufs
1 œuf entier
2 blancs d’œufs
50g de chocolat noir
50g d'huile de coco désodorisée
50g de farine de riz
25g de poudre de cacao amer

La ganache:
200g de chocolat noir
200g de crème d'amande

La compote d'abricot:
260g d’abricots secs

Le glaçage:
150g de chocolat noir
200g de crème d'amande
1 cuillère à soupe de miel d'acacia

Le gâteau:
Vous coupez la pâte d'amande en petits morceaux et vous la placez au bain marie pour la faire ramollir. Dans un saladier, vous mélangez les jaunes d'oeufs avec 70g de sucre puis l'oeuf entier. Vous ajoutez la pâte d'amande et vous mélangez bien. Si vous avez des morceaux à cause de la pâte d'amande, vous pouvez utiliser le mixeur à pied pour les écrabouiller. Vous ajoutez la farine avec le cacao en poudre. Vous mélangez bien. Vous battez les blancs en neige en incorporant petit à petit le reste du sucre (60g). Vous faîtes fondre le chocolat tout doucement avec l'huile de coco. Vous incorporez le chocolat fondu au mélange déjà chocolaté puis vous incorporez les blancs d'oeufs. Vous mélangez délicatement. Vous versez la pâte dans un moule à manquer de 20cm pas plus sinon vous aurez du mal à couper le gâteau en trois couches. Vous enfournez dans le four préchauffé à 170° pendant environ 50mn. Vous laissez refroidir complètement le gâteau démoulé.

La ganache et la compote d'abricot:
Vous déposez les abricots secs dans une casserole et vous couvrez d'eau. Vous faites bouillir pendant une 15aine de minutes. Vous égouttez en gardant l'équivalent d'1/2 verre d'eau de cuisson et vous mixez avec le mixeur plongeant ou bien avec un mixeur à lame.
Dans une casserole vous faîtes fondre tout doucement le chocolat. Dans une autre casserole, vous faîtes chauffer la crème d'amande jusqu'aux premiers bouillons. Vous versez 1/3 de la crème sur le chocolat fondu et vous mélangez vivement. Puis vous versez un autre tiers de crème et vous mélangez vivement. Vous versez le reste de crème et vous mélangez vivement. La crème au chocolat doit être bien brillante et homogène. Sinon, mélangez encore vivement!

Vous coupez votre gâteau en trois couches égales (ce n'est pas très facile!). Vous déposez une première couche dans un plat. Vous recouvrez le gâteau d'une couche de compote d'abricot puis d'une couche de ganache; Vous déposez une nouvelle couche de gâteau puis d'abricot et de chocolat. Vous couvrez avec la dernière tranche de gâteau. Vous mettez le gâteau au réfrigérateur pendant au moins 1h pour que les couches prennent et que le gâteau se tienne bien. Il ne s'agit pas que tout s'écroule au moment de servir, hein!

Le glaçage:
Dans une première casserole, vous faîtes fondre le chocolat avec 1 cuillère à soupe de miel. Dans une autre casserole, vous faîtes bouillir la crème d'amande. Vous procédez de la même façon que pour la ganache: vous versez la crème par 1/3 dans le chocolat et remuez énergiquement.
Vous sortez le gâteau du réfrigérateur. Vous versez le glaçage sur le gâteau (au milieu d'abord puis sur les côtés en essayant de ne pas trop en faire couler sur le plat de service). Si vous avez des endroits non recouverts de chocolat, vous pouvez lisser à la spatule.
Si vous êtes doué, sûr de vous, bien équipé, vous pouvez déplacer votre gâteau sur un plat e service tout beau, tout propre. Pour ma part, je l'ai laissé dans l'assiette de préparation: je ne m'y suis pas risquée! C'est moins beau, c'est tout aussi bon et surtout ça m'a permis de garder le gâteau intact!!

Ça peut vous paraître fastidieux mais en fait, ce gâteau se préparant en plusieurs étape, le travail n'est pas si important et plutôt bien réparti dans le temps!

DSC_2341

Posté par moussetic à 08:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2014

Curry de blettes et potimarron au vindaloo massala, sans gluten ni produits laitiers

Cette recette, je devais la poster il y a quelques jours. Mais le temps passe et ...... d'autres choses m'ont détournées de l'écran et du clavier. Nous avons notamment profité des belles journées d'automne - et on est plutôt gâtés, non? - pour aller se promener dans la forêt, à quelques mètres de la maison. C'est une vraie chance que nous avons: entendre la chouette le soir, regarder les étoiles dans un ciel non pollué par les lumières artificielles, même si depuis six mois environ, nous avons hérité de deux lampadaires (GRRRRRRRR!) qui ne servent à rien mis à part troubler la faune locale et nous donner l'impression, quand nous regardons par la fenêtre le soir, d'habiter la ville!
Derrière le poulailler dans la forêt, nous avons découvert tout un tapis d'amanites tue-mouche que nous nous sommes empressés de photographier. Il faut dire que je n'en vais jamais vu autant rassemblées au même endroit. Je vous ramène donc quelques images de nos escapades en forêt avant de vous dévoiler la recette du jour!

DSC_2392

Si vous connaissez cet arbre aux jolies fleurs d'automne, je suis preneuse!

DSC_2398

DSC_2408

DSC_2411

DSC_2403

Nos poulettes dans la forêt

DSC_2431

DSC_2417

DSC_2406

DSC_2419

DSC_2422

DSC_2425

Bizarre cet arbre!

Un arbre-abreuvoir!

 

Et maintenant, parlons cuisine puisque cette belle balade en forêt nous a bien ouvert l'appétit!!
J'avais -plus ou moins intentionnellement d'ailleurs!- récolté trop de blettes pour les paniers. Il fallait donc en faire quelque chose et comme nous avons creusé un potimarron pour Halloween, il restait tout le contenu à utiliser. Ben alors, marions-les, ai-je pensé! Je les ai donc cuisinés ensemble avec du vindaloo massala et du lait de coco.
Le vindaloo, qu'est-ce que c'est? C'est un curry de la région de Goa dans l'ancienne Inde portugaise. Il était servi avec de la viande de poulet ou d'agneau. Je trouve que c'est un curry tout délicat même s'il est un peu épicé.

Ce qu'il vous faut pour 4 personnes:
500g de blettes
1/2 potimarron
1 gros oignon
1 gousse d'ail
20cl de lait de coco
20cl de sauce tomate (maison pour moi!)
1 cuillère à soupe de vindaloo massala
sel
riz pour accompagner par exemple

Vous coupez les blettes en tronçons et déchirez les feuilles. Vous les lavez bien. Vous coupez le potimarron en morceaux après l'avoir brossé sous l'eau et après avoir retiré les graines. Vous émincez l'oignon et vous pressez l'ail.
Dans un faitout, vous versez un filet d'huile d'olive et vous faîtes suer l'oignon. Vous ajoutez la sauce tomate, les légumes, le vindaloo, le sel, l'ail. Vous couvrez et vous laissez cuire 15mn environ. Vous ajoutez le lait de coco et rectifiez l'assaisonnement. Vous laissez cuire 5mn supplémentaires et vous servez!

DSC_2354

Posté par moussetic à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



03 novembre 2014

Chicorées pain de sucre et chioggia au miel sans gluten ni produits laitiers ou avec!

Vous réclamez à corps et à cris des recettes pour préparer les chicorées pain de sucre et, pendant qu'on y est, aussi celle de cette semaine qui sera une chioggia, toute belle, toute rouge. Je vais donc vous dévoiler notre façon de les manger avec la garantie que tout le monde se régalera, des plus petits aux plus grands! Car oui, nous en mangeons aussi et avec grand plaisir, surtout la rouge parce que je la trouve superbe avec ses nervures blanches.

D'abord quelques explications sur les chicorées afin de les apprivoiser. Les chicorées regroupent à la fois des espèces sauvages et des plantes qui sont cultivées (variétés à feuilles comme les salades et les endives) mais aussi des espèces à racines comme le succédané de café appelé chicorée.
Parmi les variétés cultivées, on retrouve les endives (Witloof ou encore chicon), les frisées, les scaroles, les chicorées de Catalogne normales ou frisées aux feuilles ressemblant au pissenlit (dans la région de Rome, elles sont connues sous le nom de puntarelle et consommées en salades ou dans la région de Venise consommées bouillies), les chicorées italiennes (Radicchio di Chioggia) qui sont toujours rouges et dont il existe 4 types (chicorée de Chioggia, de Vérone, de Trévise ou Radicchio, Variegato di Castelfranco à feuilles panachées) et enfin la chicorée sauvage améliorée ou pain de sucre (moins amer que la sauvage!!.....) que vous connaissez bien maintenant. La chicorée est une source importante d’antioxydants et, cuite ou non, contient des quantités intéressantes de caroténoïdes, dont la lutéine et le bêta-carotène. C'est aussi une excellente source de vitamine A sous forme de bêta-carotène, de vitamine B9, de vitamine K. C’est une bonne source de cuivre, de vitamine B5, de vitamine C, de manganèse.

Toujours pas convaincus?! Comme pour l'endive, si vous n'êtes pas fan du goût amer des chicorées, alors je vous conseille vraiment de les manger crues: l'amertume sera beaucoup moins développée qu'en la faisant cuire. Vous pouvez aussi y mélanger d'autres légumes comme des carottes râpées, du fenouil émincé, de la mâche, de la laitue. Moi, ce que je préfère, c'est ajouter du miel à la vinaigrette. Elles sont alors toutes douces! Vous ne me croyez pas?! Et bien essayez donc! Le vinaigre balsamique est aussi une bonne solution pour atténuer l'amertume. Les variations sont infinies, il suffit de faire jouer votre imagination.

Dans le dernier numéro du magazine de Jamie Oliver, 4 recettes de chicorée chioggia sont proposées. Je vous les livre ici mais ne le lui répétez pas!

Salade de fromage de chèvre, pommes et noix de pécan: répartir les feuilles de chicorée dans un plat, ajouter une poignée de noix de pécan, une pomme coupée en allumettes et 75g de fromage de chèvre (si vous avez la chance de supporter le lactose). Pour la sauce, vous mélangez 2 càs de vinaigre balsamique avec 1 càs de miel et 2 càs d'huile d'olive. Vous versez sur la salade.

Chioggia rôtie: Couper une tête de chioggia, l'étaler sur la plaque du four. Mélanger 3càs de vinaigre balsamique avec 2 càs de miel et verser sur la chicorée. Enfourner 10mn à 200° et saupoudrer de pécorino ou de parmesan si votre régime vous y autorise.

Quartiers de chioggia au bleu: Couper la chioggia e 2 et disposer dans un plat. Battre 50g de bleu avec 100g de crème fraîche et 1 gousse d'ail écrasée. arroser la salade e ce mélange puis émietter un peu de bleu.

Gnocchi à la chioggia et à la chair à saucisse: Faire revenir à la poêle 250g de chair à saucisse. Ajouter un oignon émincé, un peu de vinaigre balsamique, 1/2 tête de chioggia coupée en lanière et 400g de gnocchi cuits. Faire cuire et parsemer de parmesan.

Ma recette de base pour agrémenter les pains de sucre et les chioggia:
3 cuillères à soupe d'huile de colza ou de noix
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à soupe de miel liquide type acacia
2 cuillères à café de gomasio
1 échalote émincée
1 trait de tamari

A partir de cette vinaigrette tout devient possible! On peut ajouter des noix, des lardons grillés et chauds, un oeuf poché, des pommes de terre auées, une tranche de pain avec un demi chèvre chaud (couper une tranche de pain de campagne. Y déposer 1/2 petit fromage de chèvre et enfourner pendant 10mn à 180°)... Et passez à table sans tarder!

DSC_2484

DSC_2487

Quand nous servons cette salade gourmande ici, on constate que Mademoiselle garde le chèvre et les lardons pour la fin, que Monsieur l'Adolescent croque sans attendre que tout le monde soit assis (GRRRRRRRRRRRRRRRR!) sa tartine de chèvre qu'il veut bien chaude en bouche, que Bébé dévore d'abord les lardons. Pour Monsieur, c'est plutôt sans le chèvre - régime Seignalet oblige - et moi, je coupe le pain avec le chèvre pour que ce dernier coule sur la salade....... Y'en'a pour tout le monde donc!!

N'hésitez pas à essayer toutes ces bonnes idées et à partager vos impressions! Si seulement je pouvais vous convertir à la chicorée!!

 

Posté par moussetic à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2014

Tartinades bicolores à l'avocat et au potimarron sans gluten ni produit laitier

Un reste de potimarron? Un avocat bien mûr? De quoi faire deux belles tartinades! Bien sûr, on n'est pas obligé de faire les deux en même temps mais bon, pour le coup d'oeil, c'est quand même agréable! La tartinade de potimarron est plus épaisse que celle à l'avocat mais tout à fait tartinable. Au départ, je voulais présenter ces deux crèmes directement sur des tranches de pain toasté mais quand on ne sait pas vraiment à quelle heure les invités vont arriver, ce n'est pas très pratique. Je n'aime pas trop préparer juste au dernier moment, quand c'est l'heure de l'apéro, car c'est sûr avec les discussions de retrouvailles et une petite bière, j'ai vite fait d'oublier ma cuisine! avec ces verrines, je n'avais plus qu'à toaster le pain au dernier moment et ça, c'est encore possible après un premier verre!

Tartinade de potimarron pour 6 personnes:
250g de potimarron cuit
3 cuillères à soupe de tahini (purée de sésame blanche)
1 cuillère à café de cumin moulu
1 cuillère à café de vinaigre de cidre
1 gousse d'ail pressée
sel, poivre

Au blender ou au mixeur à lame, vous réduisez le potimarron en purée. Vous ajoutez tous les autres ingrédients et vous mixez à nouveau. Vous goûtez et ajustez l'assaisonnement.

Tartinade d'avocat pour 6 personnes:
2 avocats bien mûrs
le jus d'1/2 citron
1/2 échalote
sel, poivre

Vous écrasez la chair d'avocat à la fourchette. Vous ajoutez le jus de citron, l'échalotte émincée finement. Vous salez et vous poivrez. Vous goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

DSC_2333

Posté par moussetic à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2014

Délicate salade de mâche aux noix

Pour la première année, nous cultivons de la mâche. La particularité de la mâche est qu'elle supporte le gel: elle gèle et dégèle sans problème. C'est le seul légume à réagir de cette façon. Les autres, ceux qui restent dehors pendant l'hiver, sont peu sensibles au gel mais ils s'abîmeront si le gel est trop important ou trop fréquent. La mâche par contre est très sensible à l'oïdium, un champignon qui se développe lorsqu'il y a un excès d'humidité. On le remarque aux tâches blanches sur les feuilles. Donc regardez bien vos paniers et vous trouverez de temps en temps cette petite salade toute délicate!

Pour la cuisiner,ma préférence va à une huile tout aussi délicate qu'elle: l'huile de noix. D'ailleurs, je vous suggère aujourd'hui d'ajouter quelques cerneaux de noix fraîches. Et pour ne rien gâcher, les noix sont de saison et très bonnes pour la santé! 'Faut plus hésiter! Une recette toute simple mais pour le plus grand plaisir des papilles: rester simple et proche du goût initial, c'est aussi tout un art. Il s'agit alors de ne pas dénaturer mais d'accompagner. Souvent, on veut trop en faire: le résultat est certes bon mais on pourrait utiliser n'importe quel ingrédient principal et on obtiendrait la même chose.

Ce qu'il vous faut pour 4 personnes:
200g de mâche
3 cuillères à soupe d'huile de noix
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
les cerneaux de 5 noix
gomasio

Vous lavez bien la mâche et coupez les racines pour ne garder que les feuilles séparées. Dans un saladier, vous mélangez les ingrédients de la vinaigrette. Vous versez la mâche et vous mélangez bien. Vous servez aussitôt. En entrée, cette salade est idéale!

DSC_2303

Posté par moussetic à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 octobre 2014

Sauce ou tartinade aux amandes, graines de courge, courgette, tomate, sauge sans gluten ni produits laitiers

J'ai vraiment à nouveau pleinement envie de cuisiner! Alors pour m'inspirer, je me ballade sur le web et dans les champs! Dans les champs parce que je cuisine nos produits principalement et donc je cuisine plutôt local (très très local même!), bio et de saison. Sur le web parce que la matière est riche, que l'on peut se balader loin si on a la chance de maîtriser quelques langues étrangères et parce que c'est si rapide! Notre bibliothèque est remplie de livres de cuisine, de livres philosophiques et de culture maraîchère: chacun son rayon! Enfin presque: car si je vais piocher sur les étagères philosophie, Monsieur, lui, ne pioche jamais dans le rayon cuisine!! Mais finalement, je crois que le web a largement supplanté le papier ici, même si je ne peux m'empêcher d'enrichir régulièrement les étagères de ma bibliothèque!
Cette fois-ci, c'est chez Cléa que j'ai trouvé mon inspiration. J'ai modifié la recette à ma sauce et pour finir c'était tellement bon que j'ai tartiné le reste sur une belle tranche de pain (sans gluten évidemment) pour mon plus grand plaisir.
Pour l'anecdote, je cuits toujours deux sortes de pâtes ici: celles sans gluten pour nous et des pâtes classiques (mais bio hein!) pour notre salarié agricole qui mange tous les midis à notre table. Et les pennes que je lui avais préparées ont été plus longues à cuire que prévu. Mais comme je ne goûte pas ces pâtes là, je lui ai servi des pâtes très dures encore sans le savoir (si c'est vrai! Je n'ai même pas fait exprès!). Il avait déjà enrobé ses pâtes de la bonne petite sauce ici présente quand il s'est aperçu à la première bouchée que c'était immangeable! Nous avons donc repassé son assiette à la casserole et la sauce a donc cuit. Il paraît que c'était très bon aussi. Alors, à vous de voir!!

Ce qu'il vous fait pour 4 personnes:
50g d'amandes
25g de graines de courges
1/2 courgette jaune
le jus d'un citron
1 oignon
3 gousses d'ail
3 tomates
une vingtaine de feuilles de sauge

Vous préchauffez le four à 180° pour torréfier les amandes et les graines de courge avec les tranches d'oignon émincé et les gousses d'ail épluchées et coupées en deux. Vous laissez 10mn.
Vous coupez la courgette en morceaux et vous la passez au mixeur. Vous ajoutez les amandes, graines de courge, ail, sauge et jus de citron et vous mixez. Il ne faut pas attendre d'obtenir un mélange lisse: gardez la structure grumeleuse. Vous coupez les tomates en tout petits dés et vous les ajoutez. Vous mélangez et c'est prêt pour garnir des pâtes ou des tranches de pain grillé.

DSC_2314

Posté par moussetic à 09:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 octobre 2014

Caponata ou légumes de saison rôtis: courge délicata, aubergines, tomates, poivrons

J'avais déjà réalisé une caponata d'aubergines mais à la poële. Dans cette version, les légumes ont cuit au four. La caponata, c'est un mélange de légumes assaisonnés de vinaigre et de câpres. Cela donne un parfum aigre-doux pas mal du tout! Ce plat se déguste chaud, tiède ou même froid. Ici, j'ai ajouté de la courge délicata (que l'on pourrait remplacer par une autre courge douce comme le potimarron ou la courge butternut). La courge apporte de la douceur et se marie très bien avec le vinaigre.

Ce qu'il vous faut pour 6 personnes:
1 courge délicata
1 aubergine
1 poivron
1 gros oignon
3 tomates
des olives vertes (4 cuillères à soupe environ)
des câpres (3 cuillères à soupe)
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à café de sucre de canne
sel, poivre

Vous préchauffez le four à 190°. Vous épluchez la courge et la coupez en dés de taille moyenne. Vous coupez l'aubergine en dés de même taille. Vous épépinez le poivron et le coupez en morceaux. Vous coupez les tomates et l'oignon en dés. Vous placez tous les légumes dans le plat du four. Vous répartissez l'huile, le vinaigre, les olives, le sucre, sel, poivre sur les légumes et vous mélangez bien avec vos mains pour que les légumes d'une même sorte ne soient pas tous au même endroit et pour que la sauce aille bien partout. Vous enfournez pendant 25mn. Vous retirez le plat du four et ajoutez les câpres. Vous mélangez à nouveau et remettez au four pendant 15mn. Vous éteignez le four et lassez le plat à l'intérieur jusqu'au moment de le servir.

 

DSC_2311

Posté par moussetic à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »